FR
EN
 
Replantons ensemble le Grand Carré du Potager du Roi
faire un don
0
347 contributeurs
objectif 60000

Questions aux jardiniers

Quelle quantité d’arbres allez-vous replanter ? Comment choisissez-vous les variétés ? Quels conseils pour l'entretien de mon jardin ? Si vous avez des questions relatives au Potager du Roi ou à votre pratique, posez-les dès à présent à l'équipe des jardiniers de l'école.

Posez votre question

Pourquoi réduire le travail du sol ?

“Le sol est un milieu vivant dans lequel prospère une biodiversité méconnue aidant les arbres dans leur biologie (nutrition, résistance aux agressions,...). Cette biodiversité favorise, entre autres, le maintien de la structure du sol et sa capacité à retenir l’eau et les éléments nutritifs. Le travail du sol, souvent énergivore, détruit le milieu et artificialise sa structure, supprimant les bénéfices naturels d’un sol vivant. Réduire le travail du sol c’est choisir une méthode plus durable et plus proche des fonctionnements naturels des milieux.”

François-Xavier Delbouis,
jardinier en chef

Comment choisissez-vous les variétés qui seront plantées ?

“Quelles espèces, quelles variétés, pour quels espaces ? Le changement climatique nous oblige à nous détacher du contexte actuel pour envisager celui à venir. Nous savons qu’il est très difficile de prévoir quel sera le sens de ces changements. La stratégie que nous adoptons consiste à explorer, parmi les espèces disponibles, des variétés anciennes et récentes, qui répondent à des contraintes sanitaires (résistance aux maladies et agresseurs), climatiques (chaleur et sécheresse) et culturales (réduction du travail du sol, modification de la fertilisation). Plus généralement, il s’agit d’augmenter la diversité en espèces et en variétés pour renforcer la résilience du site.”

François-Xavier Delbouis,
jardinier en chef

Quelle quantité d’arbres allez-vous replanter ?

“Nous n’avons pas d’objectifs chiffrés. Les formes architecturées, contre-espaliers et espaliers, permettent de remplir une même ligne avec des quantités d’arbres très variables. Une plantation d'arbres en forme dite "U simple" sur une ligne requière deux fois plus d’arbres que pour des palmettes verrier à quatre branches sur la même ligne. Notre objectif est de replanter les lignes vides, renouveler celles qui en on besoin, pour conserver le dessin du Potager du Roi et l’esprit du jardin. La quantité d’arbres dans le Potager va ainsi progressivement augmenter dans les années à venir, mais sans qu’il soit nécessaire de fixer des objectifs chiffrés.”

François-Xavier Delbouis,
jardinier en chef

Bonjour, Je recherche les variétés de pommiers que vous avez ou que vous aviez qui sont les premières à produire : en juin on peut avoir des petites pommes vert pâle très juteuses et en juillet aussi. Je crois me rappeler que certains de ces poiriers étaient contre le mur qui longe la pièce d'eau des suisses. Pourriez-vous m'indiquer les espèces ? Un grand merci d'avance.

Daphné C.

Pour les poires, nous vous suggérons 'Petit muscat', dit aussi 'Sept en gueule'. C'est une petite poire très précoce (fin juin- début juillet), très agréable, fraîche et florale. Au Potager du Roi, l'arbre est peu sensible aux maladies et aux ravageurs. C'est une des variétés les plus anciennes. La variété 'Blanquette' arrive autour de la même période, mais nous la trouvons un peu fade. Il est possible que selon vos conditions de culture les qualités du fruit soient différentes. Vers la mi ou fin juillet, une autre poire, 'Pérou d'argent', prend agréablement le relais du 'Petit muscat'. Les variétés précoces ne se conservent pas et se succèdent très rapidement. Côté pommes, début juillet nous avons 'Astrakan rouge' et 'Pomme de moisson', toutes les deux des variétés anciennes d'avant 1800 (attention, il existe une 'Pomme de moisson' qui est récente), ou encore la 'Transparente de Croncels' qui date du 19e siècle. Mais la variété de pomme précoce préférée des jardiniers est 'Akane'. C'est une variété obtenue au Japon à la fin des années 1930. C'est une pomme relativement petite et avec un très beau rouge vif. D'ailleurs son nom est le mot japonais pour "rouge".

Antoine Jacobsohn,
adjoint au directeur de l'Ecole nationale supérieure de paysage, en charge du Potager du Roi

0
347 contributeurs
objectif 60000

18.03.22

Objectif 65 000 €

On vient de passer la barre des 60 000 € de dons. Grâce à vous, nous avons réuni le minimum nécessaire pour lancer la deuxième tranche des travaux. Un grand merci pour votre soutien ! Il …

08.02.22

75% de l'objectif atteint !

  Nous avons presque atteint notre objectif de 60 000 €, merci à tous ceux qui nous soutiennent et sans qui ce projet de restauration ne pourrait voir le jour. Cap sur les 100 % et pour y …

19.01.22

50% de l’objectif dépassé, en route pour atteindre les 100%

  Un grand merci à tous les donateurs, grâce à votre soutien nous avons dépassé les 50% de l’objectif fixé. L’aventure continue et nous sommes convaincus que nous allons réussir à …

14.01.22

De nouvelles contreparties exclusives vous attendent !

Pour marquer son engagement en tant que marraine de la campagne mon potager, c’est le Potager du Roi, Claire Damon vous livre quelques astuces dans un carnet de notes exclusif alliant les fruits …

23.11.21

L'avancée des travaux réalisés en 2021

Les travaux de restauration et de replantation des quatorze lignes de palissage définies comme prioritaires ont été programmés selon six tranches, à raison d'une par année. Grâce au soutien …
Lire la suite

22.11.21

Lancement de la 2e édition de mon potager, c'est le Potager du Roi

Quatorze lignes de palissage sur les soixante-huit que compte le Grand Carré doivent être replantées. Il est urgent d'agir pour la restauration de ce jardin remarquable. C'est pourquoi, à …
Lire la suite